Comment les végétaux résistent au froid

plantes-en-hiver-resistance-au-froid

Ce n’est pas parce que nous sommes en Provence qu’il n’y fait pas froid ! les végétaux doivent donc pouvoir s’y adapter tout comme ils résistent aux chaleurs extrêmes.

Les scientifiques ont ainsi découvert que notre petit épeautre contient une matière chimique, antigel naturel, voilà pourquoi cette antique céréale pousse si bien sur le plateau de Sault et d’Albion.

Pour résister, outre la solution chimique, certains vont superposer les couches en y laissant un peu d’air permettant une meilleure isolation. les écailles des feuilles de cyprès en sont un excellent exemple qui vont, par leur couche d’air, supporter aussi bien le chaud que le froid.

Certains arbres ou plantes perdent leurs feuilles qui ne risquent pas de geler. Aux premiers frimas, la plante envoie un signal chimique d’éthylène qui va provoquer la formation d’un bouchon de liège au niveau des tiges des feuilles. la sève ne circule plus dans les feuilles. Elles vont donc tomber et la sève se retirer dans les parties basses, évitant au végétal de geler.

Avant de tomber les feuilles changent de couleur

D’autres à feuilles persistantes les rendent coriaces, épaisses et les enduisent d’une couche de vernis végétal protecteur contre la chaleur et le froid. C’est le cas du chêne vert, du buis, du houx et des aiguilles de pins.

les plantes basses en coussinet bien serrés résistent mieux au froid, il n’y a qu’à observer leur nombre au Mont Ventoux.

La neige protège les plantes du gel
La neige protège les plantes du gel

D’autres arborent une pilosité importante protectrice comme un fin manteau laineux.

Enfin, autre solution : la déshydratation utilisée par les mousses ou les lichens.

Vous voyez, la nature est très imaginative et je suis toujours émerveillée, chaque problème a sa solution !

Get in touch

Give us a call or fill in the form below and we will contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.